Pourquoi aller voir un ostéopathe ?

18 Novembre 2021
Pourquoi aller voir un ostéopathe ?

L’ostéopathie est née en 1874 aux États-Unis, à Kirksville dans le Missouri. Son fondateur, Andrew Taylor Still, débuta sa carrière médicale par l’école de médecine traditionnelle et travailla longtemps aux cotés des peuples indiens. Ce n’est qu’après avoir cumulé les échecs thérapeutiques et vécu impuissant à la mort de trois de ses enfants d’une méningite que Still se tourna vers une nouvelle philosophie de traitement, avec comme principe de soigner un malade et non plus une maladie. Il approfondit ses connaissances en anatomie, physiologie et sémiologie qui sont des matières fondatrices afin de les mettre aux services de son art palpatoire qu’il nomma ostéopathie.

Qu’est ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie repose sur le principe que le corps est capable de s’autoréguler avec simplement l’aide du thérapeute qui va lui permettre, en traitant les dysfonctions, de pouvoir retourner à un état de santé. La philosophie ostéopathique considère que la clef du soin se trouve au sein même de notre corps. Le thérapeute n’est qu’un initiateur du soin. L’autorégulation est un système que le corps utilise pour se maintenir en bonne santé tant que d’autres éléments ne le font pas basculer dans la pathologie. C’est à ce moment-là que l’ostéopathe peut intervenir, en levant certaines dysfonctions, permettant ainsi l’autorégulation.

Qu'est-ce qu'un ostéopathe peut traiter ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle visant à prendre en charge le patient dans sa globalité. La philosophie de l’ostéopathie repose sur le fait que le corps et l’esprit forment une unité indissociable. Pour tout problème ou symptomatologie, il y a une cause, et c’est ce que va chercher à traiter l’ostéopathe afin que le rétablissement soit complètement efficace et pérenne. L’objectif de l’ostéopathe va être de redonner de la mobilité aux structures du corps tant que les dysfonctions sont de l’ordre physiologique et non pathologique. Dans le cas contraire l’ostéopathe est apte à reconnaitre les dysfonctionnements pathologiques et se doit d’en référer à un médecin.

Quels sont les bienfaits de l'ostéopathie ?

L'ostéopathie permet de traiter de nombreuses symptomatologies sur les différentes sphères du corps, elle utilise un panel de techniques très varié allant des techniques musculo-squelettiques aux techniques viscérales et crâniennes afin de traiter tous les maux dont vous pouvez souffrir. Il faut tout de même savoir que l’ostéopathie est aussi et avant tout une thérapie de prévention, il est donc important de consulter régulièrement, environ 2 fois par an pour un bilan afin d’éviter l’accumulation de dysfonctions menant à vos maux. Dans le cas de douleurs ou de pathologies chroniques, un accompagnement en ostéopathie permet de soulager les troubles associés, ainsi les séances seront plus nombreuses et c’est votre ostéopathe et vous qui décideront de la régularité de votre suivi. L’ostéopathie permet de traiter bien des maux et d’accompagner bon nombre de pathologies. Elle permet de soulager des douleurs articulaires, musculaires, viscérales ou encore circulatoires. L’ostéopathie peut aussi agir en cas de troubles fonctionnels digestifs, urinaires, gynécologiques et plus généraux (insomnie, céphalées). Elle est adaptée à tous et à tout moment de la vie, du nourrisson à la personne âgée en passant par le sportif et la femme enceinte. Il existe différents types de techniques afin de s’adapter à toutes les situations et de traiter de la meilleure façon les dysfonctions. On retrouve les techniques ostéo-articulaire, fascial, musculaire, liquidienne, de mobilité et de motilité.

Comment se déroule une séance chez l'ostéopathe ?

Une consultation d’ostéopathie se déroule généralement en plusieurs phases : une première phase que l’on appelle interrogatoire où l’ostéopathe va poser des questions au patient afin de savoir pour quel motif il consulte. Cet interrogatoire va aussi permettre de savoir quelles peuvent être les causes dans ses habitudes de vie ou ses antécédents de l’apparition de sa douleur/symptôme. Dans une deuxième partie, l’ostéopathe va procéder à une phase de test. Durant cette phase il va tester la mobilité de tous les tissus du corps et évaluer un certain nombre de blocages que l’on appel dysfonctions. Après cela il va établir un schéma dysfonctionnel qui va lui permettre de savoir quelles dysfonctions il doit corriger. Il passe ensuite à la troisième phase, phase de traitement où il redonne de la mobilité aux dysfonctions trouvées. Pour terminer la consultation, le praticien donnera des conseils à son patient afin que le traitement fonctionne de manière optimale et soit pérenne dans le temps.

Aussi sur Liberlo

Restez informés.

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveautés, les offres spéciales et bien plus !

S'inscrire

Vous êtes inscrits ! :)