Maux de dos, troubles digestifs, problèmes ORL… L’ostéopathie soulage de nombreux maux du quotidien. Découvrez dans cet article l'histoire de cette pratique, les techniques utilisées par l’ostéopathe, et nos conseils pour bien choisir votre praticien.

L’ostéopathie est sans doute l’une des médecines douces les plus populaires en France. 

Définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme une discipline "reposant sur l’utilisation du contact manuel pour le diagnostic et le traitement. L’ostéopathie prend en compte les relations entre le corps, l’esprit, la raison, la santé et la maladie, et met l’accent sur l’intégrité structurelle et fonctionnelle du corps ainsi que la tendance intrinsèque de l’organisme à s’auto-guérir."

Dans cet article dédié à l’ostéopathie, nous découvrirons l’histoire, les principes fondamentaux et les applications de cette pratique. 
Puis nous explorerons les différences entre l'ostéopathie, la kinésithérapie et la chiropraxie, ainsi que le rôle souvent négligé de l'ostéopathie pour améliorer le bien-être mental. 
Enfin, nous vous guiderons à travers une consultation typique et vous donnerons des conseils pour bien choisir votre ostéopathe. 

Vous pouvez trouver un ostéopathe certifié à Lyon, Paris, Bordeaux, Lille, Marseille, Montpellier, Nantes ou Nice avec Liberlo

L'histoire de l'ostéopathie 

L'ostéopathie a été fondée par le Dr Andrew Taylor Still, un médecin américain, au milieu du XIXe siècle. Insatisfait de l'efficacité des traitements médicaux de l'époque, particulièrement pendant la guerre civile américaine, il a commencé à explorer des alternatives. 

Il a développé l'idée que le corps possède sa propre capacité à se guérir et que cette capacité peut être améliorée par un système de manipulation manuelle qu'il a baptisé "ostéopathie".

Le Dr Still a fondé la première école d'ostéopathie en 1892, l'American School of Osteopathy à Kirksville, Missouri. Il a enseigné à ses étudiants l'importance de traiter l’individu dans son ensemble, en se concentrant sur l'interconnexion des différents systèmes du corps, plutôt que sur le traitement isolé de symptômes spécifiques.

L'ostéopathie s'est rapidement répandue aux États-Unis et a finalement gagné en reconnaissance à travers le monde. 

Aujourd'hui, elle est pratiquée dans de nombreux pays, avec des variations dans la formation, la réglementation et la pratique. 

Elle repose toujours sur la philosophie initiale du Dr Still, qui met l'accent sur le potentiel du corps à se guérir avec l'aide de manipulations spécifiques.

En France, il faudra attendre 2002 et la loi dite “Kouchner”, du nom du ministre de la santé de l’époque, pour que l'ostéopathie soit officiellement reconnue. 
A titre de comparaison, les Pays-Bas ont légalisé la pratique dès 1994, et la Belgique en 1999.

On compte aujourd'hui près de 37 000 praticiennes et praticiens en France, ce qui en fait le pays en Europe où le nombre d'ostéopathes rapporté au nombre d'habitants est le plus important.

Les principes fondamentaux de l'ostéopathie

L'ostéopathie est basée sur quatre principes fondamentaux qui guident l'approche thérapeutique. Ces principes sont détaillés ci-dessous :

1. Le corps est une unité

Le premier principe souligne que le corps est une unité.
Il est considéré dans son ensemble, intégrant ses aspects physiques, émotionnels, sociaux et écologiques. 
Cette approche holistique signifie que tous les systèmes corporels sont interconnectés et interdépendants. Par exemple, une tension dans la colonne vertébrale peut avoir des répercussions sur le système digestif ou vice versa.

2. Structure et fonction sont réciproquement interdépendantes

Le deuxième principe met en évidence l'interdépendance entre la structure du corps (anatomie) et sa fonction (physiologie). Une altération de la structure peut affecter la fonction et vice versa. Par exemple, une mauvaise posture (structure) peut entraîner des douleurs dorsales (fonction). L'ostéopathie vise donc à restaurer l'équilibre structurel pour améliorer la fonction.

3. Le corps possède des mécanismes d'autorégulation et d'autoguérison

Le troisième principe reconnaît la capacité intrinsèque du corps à se défendre et à se guérir. L'ostéopathie cherche à soutenir ces mécanismes naturels d'autorégulation et d'autoguérison plutôt qu'à lutter contre eux. Le rôle de l'ostéopathe est de faciliter ce processus en éliminant les obstacles à la guérison, tels que les tensions ou les déséquilibres structurels.

4. Le rôle de la prévention

Le dernier principe met l'accent sur la prévention. L'ostéopathie vise à maintenir la santé et à prévenir la maladie plutôt qu'à traiter uniquement les symptômes. Cela se fait par l'éducation du patient, l'encouragement à un mode de vie sain et l'identification précoce des déséquilibres pouvant conduire à la maladie.

L'ostéopathie offre une approche globale, en mettant l'accent sur l'interdépendance de toutes les parties du corps, sur le respect de sa capacité d'autorégulation et d'autoguérison, et sur la prévention.

Qu'est-ce qu'une ou un ostéopathe ?

ostéopathe soin cabinet dos

Le rôle de l'ostéopathe

Les ostéopathes utilisent une approche holistique pour aider le corps à se guérir lui-même. Ils examinent le patient dans son ensemble, prenant en compte non seulement les symptômes physiques, mais aussi les facteurs environnementaux, émotionnels et mentaux qui peuvent influencer la santé.

Les ostéopathes utilisent une gamme de techniques manuelles, dont le massage, la manipulation articulaire et le relâchement myofascial.

Massage

Le massage est une technique manuelle couramment utilisée par les ostéopathes pour détendre les muscles, stimuler la circulation et favoriser le bien-être général.

Manipulation articulaire

La manipulation articulaire est une autre technique manuelle employée par les ostéopathes. Elle consiste à appliquer une force précise sur une articulation spécifique pour améliorer la mobilité et la fonction.

Relâchement myofascial

Le relâchement myofascial est une technique thérapeutique utilisée pour traiter les dysfonctionnements du système musculo-squelettique associés à la douleur et à la restriction de mouvement. 

Elle vise à détendre et à étirer les muscles et les fascias (les tissus conjonctifs qui entourent les muscles, les os et les organes) pour améliorer la mobilité et réduire la douleur.

La formation en ostéopathie et les compétences de l’ostéopathe

Pour devenir ostéopathe en France, il faut suivre une formation de 4 860 heures réparties sur cinq ans, dans un établissement agréé par le Ministère de la Santé, garantissant ainsi un haut niveau de compétence.

Une ou un ostéopathe est formé pour diagnostiquer et traiter un large éventail de conditions, allant des douleurs musculo-squelettiques aux troubles digestifs, en passant par les maux de tête et les troubles du sommeil.

Grâce à une connaissance approfondie de l'anatomie, de la physiologie et de la pathologie, l'ostéopathe est en mesure de déterminer l'origine des symptômes de la ou du patient.

Spécialités

Les ostéopathes peuvent choisir de se spécialiser dans un domaine particulier, comme la pédiatrie, l'obstétrique, le sport ou la gériatrie. Ces spécialistes développent une expertise supplémentaire pour traiter les situations spécifiques de ces domaines.

Dans quelles situations consulter une ou un ostéopathe ?

En tant que discipline holistique, l’ostéopathie peut être bénéfique dans de nombreuses situations. Voici quelques-unes des circonstances les plus courantes où la consultation d'une ou d’un ostéopathe peut être particulièrement utile :

Douleurs musculo-squelettiques

Les ostéopathes sont souvent consultés pour des douleurs musculo-squelettiques, y compris les maux de dos, les douleurs au cou, les douleurs articulaires et les douleurs chroniques. Ils utilisent une variété de méthodes manuelles pour aider à soulager la douleur, améliorer la mobilité et favoriser le bien-être général.

Grossesse et post-partum

La grossesse et la période post-partum sont des moments où le corps subit des changements majeurs, ce qui peut causer des douleurs et des inconforts plus ou moins importants. 
Les ostéopathes peuvent aider à gérer ces symptômes, à préparer le corps pour l'accouchement, et à faciliter la récupération après la naissance.

Pour en savoir plus : notre article dédié à l’ostéopathie pendant la grossesse

Problèmes digestifs

Les ostéopathes peuvent également aider à soulager les problèmes digestifs, tels que le syndrome de l'intestin irritable, la constipation et les ballonnements. Ils utilisent des techniques manuelles pour améliorer le fonctionnement du système digestif et promouvoir la santé globale.

Pour en savoir plus : notre article dédié à l’ostéopathie pour soulager les douleurs abdominales.

Maux de tête et migraines

Les maux de tête et les migraines peuvent parfois être causés ou aggravés par des tensions ou des désalignements dans le cou et la colonne vertébrale. 
Une ou un ostéopathe peut aider à soulager ces tensions et à améliorer la fonction du système nerveux, pour réduire la fréquence et la sévérité des maux de tête et des migraines.

Pour en savoir plus : notre article dédié à l’ostéopathie pour soulager les maux de tête.

Problèmes respiratoires

L'ostéopathie peut être un précieux allié face aux affections respiratoires telles que l'asthme
En améliorant la mobilité du thorax grâce à des manipulations douces, elle facilite la respiration et peut aider à gérer les symptômes de l'asthme, offrant ainsi une solution complémentaire aux traitements conventionnels.

Pour en savoir plus : notre article dédié à l’ostéopathie pour diminuer les symptômes liés à l’asthme.

Douleurs menstruelles

L'ostéopathie peut également être une ressource intéressante pour les femmes souffrant de douleurs menstruelles. Par des manipulations douces au niveau du bassin et de l'utérus, l'ostéopathie peut aider à diminuer les tensions dans cette région et améliorer la mobilité, offrant ainsi un potentiel soulagement des douleurs de règles.

Pour en savoir plus : notre article dédié à l’ostéopathie pour les règles douloureuses.

Maux du nourrisson

L'ostéopathie peut être utilisée pour adresser différents maux courants comme les coliques, les troubles du sommeil ou encore les problèmes de reflux
Les ostéopathes spécialisés en pédiatrie utilisent des méthodes très douces pour aider à rééquilibrer et à apaiser le corps du nourrisson, contribuant ainsi à son bien-être et à son confort.

Pour en savoir plus : notre article dédié à l’ostéopathie pour soulager la colique du nourrisson.

Problèmes ORL

L'ostéopathie peut aider à traiter divers troubles ORL. 
Elle aide à soulager efficacement les problèmes d'oreille, comme les otites ou les acouphènes,  les affections nasales, comme la sinusite et la rhinite, et les troubles de la gorge, tels que le mal de gorge chronique ou l'enrouement.

Grâce à ses techniques manuelles, l'ostéopathie améliore la circulation et le drainage, réduisant ainsi les symptômes de manière significative.

Blessures sportives

Les athlètes de tous niveaux peuvent bénéficier de l'ostéopathie pour améliorer les performances sportives, prévenir les blessures et gérer les douleurs et les déséquilibres musculaires.

L'ostéopathie peut être bénéfique dans une variété de situations, allant des douleurs musculo-squelettiques aux problèmes digestifs, en passant par le stress et les tensions musculaires. Si vous rencontrez l'une de ces situations, il pourrait être utile de consulter une ou un ostéopathe.

L'ostéopathie et le bien-être mental : un lien souvent négligé

Si l'ostéopathie est généralement associée au traitement des conditions musculo-squelettiques, son impact sur le bien-être mental est souvent négligé. 

En réalité, cette pratique holistique peut jouer un rôle significatif dans l'amélioration de la santé mentale et du bien-être général.

Comme on l’a vu précédemment, les ostéopathes adoptent une approche centrée sur la ou le patient, cherchant à comprendre la personne dans son intégralité. Cette approche reconnaît que le corps et l'esprit sont indissociables et que le stress physique peut engendrer du stress émotionnel, et vice versa.

L'ostéopathie peut aider à réduire le stress et l'anxiété en relâchant la tension et en améliorant la mobilité corporelle. 

Les techniques de manipulation douce peuvent aider à détendre les muscles, à améliorer la circulation et à favoriser un sentiment général de relaxation. 

Par ailleurs, l'ostéopathie peut contribuer à améliorer la qualité du sommeil

En effet, des tensions ou des déséquilibres corporels peuvent perturber le sommeil. Les techniques ostéopathiques permettent d’agir sur ces tensions et déséquilibres, améliorant ainsi la qualité du sommeil et le bien-être en général.

Bien que l'ostéopathie soit souvent associée à la santé physique, elle peut aussi avoir un impact intéressant sur le bien-être mental. En reconnaissant et en traitant les liens entre le corps et l'esprit, l'ostéopathie peut jouer un rôle essentiel dans la promotion d'un bien-être global.

Ostéopathe, kinésithérapeute et chiropracteur : quelles différences ?

Les ostéopathes, les kinésithérapeutes et les chiropracteurs utilisent tous les trois des techniques manuelles pour aider à améliorer la forme et le bien-être de leurs patients. 

Cependant, il existe des différences importantes dans leurs philosophies de soin, leurs techniques et leurs domaines d'expertise. 

Prenons l’exemple d’un mal de dos et voyons comment chaque praticien traite ce problème courant en apportant sa propre expertise, ses techniques spécifiques et son approche unique de la santé et du bien-être.

Ostéopathe

Une ou un ostéopathe considérera le corps dans son intégralité, cherchant à comprendre les causes sous-jacentes du mal de dos : mauvaise posture, stress, problèmes de santé liés au travail, ou encore déséquilibres dans d'autres parties du corps qui affectent le dos. 

L'ostéopathe utilisera une variété de pratiques manuelles pour améliorer la mobilité, réduire la douleur et favoriser le processus naturel d'auto-guérison du corps.

Il peut également donner des conseils sur l'exercice, le régime alimentaire et le mode de vie.

Kinésithérapeute

Une ou un kinésithérapeute se concentrera sur la réhabilitation et le renforcement du dos. 

Il peut utiliser des techniques de physiothérapie manuelle pour soulager la douleur, mais l'accent sera mis sur la prescription d'exercices spécifiques pour renforcer les muscles du dos, améliorer la posture et augmenter la flexibilité. 

Le but de la kinésithérapie est d'améliorer la fonctionnalité et d'empêcher de futures blessures ou douleurs. 

Chiropracteur

Une ou un chiropracteur se concentrera principalement sur la colonne vertébrale et le système nerveux. Il utilisera des techniques de manipulation de la colonne vertébrale pour réaligner les vertèbres et réduire la pression sur les nerfs. 

Ainsi, l’action de la ou du chiropracteur permet de réduire la douleur et d’améliorer la fonction du système nerveux, ce qui peut avoir des effets bénéfiques sur la santé globale de l’individu. 

Il peut également donner des conseils sur la posture et les exercices.

Pour en savoir plus : notre article sur la différence entre ostéopathie et chiropratique.

Chaque discipline a une approche différente pour traiter le mal de dos. Le choix de la ou du praticien à consulter dépendra de vos besoins spécifiques et de vos préférences personnelles.

Comment se passe une consultation chez une ou un ostéopathe ?

ostéopathe soin bras

La séance chez une ou un ostéopathe se déroule généralement en plusieurs étapes que nous vous décrivons ci-dessous.

Examen initial

La consultation commence par un entretien approfondi. 

L'ostéopathe recueille des informations sur vos antécédents médicaux, vos symptômes actuels, votre mode de vie et vos habitudes. 

Il s'agit d'une étape cruciale pour comprendre votre état global et pour identifier les causes potentielles de vos symptômes.

Examen physique

Après l'entretien, l'ostéopathe procède à un examen physique. 

Il peut vous demander de réaliser certains mouvements pour évaluer votre mobilité et observer votre posture. 

Il peut également palper différentes zones de votre corps pour identifier là où se situent les tensions ou les douleurs. 

Cet examen lui permet de comprendre comment votre corps fonctionne et de déterminer la meilleure stratégie de traitement.

Traitement

Le traitement ostéopathique s'effectue généralement par l'intermédiaire de manipulations manuelles douces. 

L'ostéopathe peut recourir à des méthodes de mobilisation pour améliorer la mobilité des articulations, à des manipulations pour rectifier les désalignements, ou à des techniques de massage pour soulager les tensions musculaires. 

L'objectif est de rétablir l'équilibre du corps et d'améliorer sa capacité intrinsèque à l'autoguérison.

Conseils post-traitement

Après le traitement, l'ostéopathe vous donnera des conseils pour maintenir les bénéfices de la séance. 

Cela peut inclure des exercices à réaliser à la maison, des conseils sur l'ergonomie au travail ou à la maison, ou encore des recommandations sur l'alimentation et le mode de vie.

Ces conseils sont conçus pour vous aider à prendre en charge votre santé à long terme.

Comment bien choisir votre ostéopathe ?

Choisir la ou le bon ostéopathe est une étape importante pour bénéficier pleinement des avantages de l'ostéopathie. Voici quelques critères à prendre en compte lors de votre choix.

Formation et qualifications

Lorsque vous choisissez une ou un ostéopathe, il est important de vérifier sa formation. 

Comme décrit précédemment, une ou un ostéopathe en France doit avoir suivi une formation en ostéopathie d'une durée minimale de cinq ans dans un établissement de formation agréé. Cette formation comprend à la fois des cours théoriques et une formation clinique pratique.

Les matières étudiées comprennent l'anatomie, la physiologie, la pathologie, la sémiologie, ainsi que des techniques ostéopathiques spécifiques. Les ostéopathes sont également formés à l'examen clinique général pour identifier les cas où il est judicieux de solliciter l’avis d’une ou d’un médecin.

Après leur formation, les ostéopathes peuvent s’enregistrer auprès d’organismes professionnels tels que le Registre des Ostéopathes de France (ROF). 

Cet enregistrement garantit que l'ostéopathe respecte les normes d'éthique et de pratique professionnelles, et qu'il s'engage dans une formation continue pour maintenir et améliorer ses compétences et ses connaissances.

Spécialisation

Certains ostéopathes choisissent de se spécialiser dans le traitement de certains problèmes ou populations, comme les athlètes, les femmes enceintes ou les bébés. Si vous avez un problème en particulier, il pourrait être intéressant pour vous de consulter une ou un ostéopathe qui a une expérience et une formation spécifiques dans ce domaine.

Lieu et horaires

Le lieu et les horaires de consultation sont également des facteurs importants à considérer. Vous voudrez probablement choisir une ou un ostéopathe qui est facilement accessible pour vous et qui propose des horaires qui correspondent à votre emploi du temps.

Bouche à oreille et avis

Les recommandations de personnes de confiance et les avis en ligne peuvent également être utiles pour choisir une ou un ostéopathe. Bien que ces avis soient forcément subjectifs, il peut être intéressant de les consulter avant de fixer votre choix.

Êtes-vous prêt·e à découvrir les bienfaits de l’ostéopathie ?

Sur Liberlo, prenez rendez-vous avec une ou un ostéopathe près de chez vous en quelques clics.

Pour votre sérénité, nos équipes valident les diplômes et les certifications de chaque thérapeute présent·e sur notre site.

(1) World Health Organization. (‎2010)‎. Benchmarks for training in traditional / complementary and alternative medicine: benchmarks for training in osteopathy.

(2) Selon l’étude du Registre des Ostéopathes de France publiée en janvier 2022 Démographie 2022 - Etat des lieux de la démographie des porteurs du titre d’ostéopathe