conference salon fevrier 2024 banniere

Cycle féminin : l’impact positif des médecines complémentaires sur les règles douloureuses, SPM, sexualité, endométriose, etc.

Salon Bien-Être Médecine Douce de Lyon - Janvier 2024

Retour sur la conférence Liberlo facilitée par notre responsable communication, Ama Tran

Stephanie Danigo - coach santé, hypnose erichsonniene générative, coach professionnel, formatrice - et Hélène Nicolle Gehant - socio-esthéticienne, sophrologue et coach de vie, ont partagé les clés sur le fonctionnement du Cycle Au Féminin. Elles ont abordé les aspects émotionnels, physiologiques, relationnels et sociaux qui entourent ce cycle, tout en mettant en lumière l’impact positif des médecines complémentaires pour vivre une vie plus équilibrée et en confiance.

À travers les différentes étapes de leur vie, les femmes font l'expérience de multiples transformations et peuvent être confrontées à des maux, parfois imperceptibles, qui varient considérablement d'une personne à l'autre. Au cours de leur cycle menstruel, divers symptômes courants peuvent influencer la santé et le bien-être féminin. Certaines éprouvent des crampes menstruelles douloureuses ; tandis que d’autres ressentent de la fatigue, de l’irritabilité, des sautes d’humeur, des maux de tête, des ballonnements quelques jours avant leur règles. Les dysfonctionnements hormonaux peuvent poser des défis à la conception. L’endométriose, associée à des douleurs aiguës et perturbantes, touche 1 femme sur 10, et il faut en moyenne 7 ans en France pour poser un diagnostique. Le vaginisme, une condition pouvant impacter la sexualité, peut également affecter certaines femmes. Par ailleurs, la ménopause représente une étape de vie potentiellement bouleversante.

Ces douleurs s’accompagnent très souvent de culpabilité, de stress, d’anxiété, de mésestime de soi… et peuvent malheureusement occuper un espace mental considérable. Il est crucial de reconnaître ces réalités et d’encourager le dialogue.

Stephanie et Hélène soulignent qu’il existe diverses voies pour soulager ces maux et prendre soin de soi :

  • Cela commence par une observation attentive et une écoute bienveillante de soi-même. Ralentir et créer de l’espace intérieur sont des étapes essentielles pour accueillir les sensations et émotions sans jugement.

  • Revoir son hygiène de vie s’avère également bénéfique, en ajustant ses comportements alimentaires et en intégrant une activité physique régulière dans sa routine.

  • Consulter son médecin traitant est une étape primordiale pour un suivi médical approprié.

  • Parallèlement, trouver un accompagnement thérapeutique à travers les médecines douces, dites complémentaires aux approches conventionnelles, offre une perspective holistique et intégrée considérant l’ensemble de la personne.







Les praticiennes Liberlo partagent des exemples concrets d'application des médecines complémentaires pour les femmes pour retrouver l’équilibre et progresser vers un mieux-être

  • La sophrologie, une méthode psycho-corporelle combinant techniques de relaxation, de respiration, de visualisation et de mouvement, peut soulager les douleurs liées aux règles. A travers des exercices de relaxation musculaire par exemple qui permettent de relâcher les tensions, notamment au niveau du bassin. Hélène a fait la démonstration d’une respiration profonde et contrôlée pour réduire la sensation de douleur pendant les règles en favorisant la détente tout en régulant le flux sanguin.

  • L'hypnothérapie, thérapie utilisant l’hypnose comme outil principal pour induire un état modifié de conscience, peut avoir un impact positif sur le cycle au féminin. En utilisant des techniques de relaxation et de visualisation, elle offre par exemple la possibilité d'atténuer les symptômes du syndrome prémenstruel (SPM) en modulant les réponses émotionnelles. L'hypnose se révèle être un outil puissant pour la gestion du stress, remettre du mouvement dans son esprit et retrouver des ressources de son inconscient.

  • Le coaching santé offre une opportunité d’améliorer le bien-être global, particulièrement dans le cas de maladies chroniques telles que l’endométriose. Complémentaire à un suivi médical, il constitue un soutien qui permet d’augmenter les ressources personnelles et de reconnecter avec ses forces profondes à travers des changements d’habitudes de vie et la prise de conscience du potentiel individuel. Le coaching santé permet notamment de retrouver de l’énergie, de la vitalité physique, de développer un mieux-être.

  • La socio-esthétique, à travers les soins et l’écoute, contribue à atténuer les angoisses et permet à la personne fragilisée de restaurer sa confiance en soi, de retrouver l'estime de soi et de mieux accepter son corps. Ce soin présente un soutien précieux pour les patients atteints de cancer ou d’une autre maladie grave.

Photo Stephanie-Hélène

Stephanie et Hélène présent leurs critères pour bien choisir son thérapeute :

  • Commencer par identifier clairement ses besoins et ses objectifs

  • Consulter la plateforme de réservation Liberlo qui propose un choix de spécialités variées avec des spécialistes certifié·es et vérifiées

  • S’intéresser au praticien·ne, ses valeurs. La charte de déontologie est un bon indicateur de son éthique.

  • Vérifier sa formation, et notamment ses certifications. S’assurer que le thérapeute ou coach a les qualifications nécessaires dans sa discipline. 

  • Rechercher son affiliation/adhésion à des syndicats professionnels et fédérations. Cela peut-être un critère de sélection.

  • Avant de prendre une décision définitive, programmer une première consultation pour évaluer la relation et vous faire une idée de la compatibilité avec le praticien·ne. En effet l’alliance thérapeutique est essentielle pour une relation de confiance et ainsi favoriser votre mieux-être. 

  • Vous fier à votre intuition. Si quelque chose ne vous semble pas correct ou si vous ne vous sentez pas à l’aise, il est peut-être préférable de continuer votre recherche.

  • Consulter votre médecin traitant et l’informer de votre démarche.