Tout savoir sur le Chiropracteur !

22 Novembre 2021

Faire appel à un chiropracteur pour prévenir et soigner les maux de dos est encore une pratique peu répandue en France. Pourtant, la chiropraxie revêt de nombreux avantages. Quels sont les bienfaits ? De quoi s’agit-il exactement ? Est-ce vraiment différent d’un ostéopathe ? Comment se passe une séance de chiropraxie ? Voici tout ce qu’il faut savoir sur le chiropracteur avec Liberlo !

Définition : Qu'est ce qu'un chiropracteur ?

Un chiropracteur est un spécialiste de la colonne vertébrale qui exerce des manipulations sur le corps, afin de résoudre les dysfonctionnements du squelette. Selon l’association française de chiropraxie, il s’agit d’une « médecine manuelle de référence pour les soins du dos et des articulations ». Il s’agit donc d’un praticien qui propose une médecine douce visant à traiter à soulager les problèmes de dos et/ou articulaires. En principe, le chiropracteur intervient en trois temps : 1. le traitement pour soulager le patient de manière urgente ; 2. la correction pour rectifier la posture sur le long terme ; 3. la stabilisation pour entretenir les progrès réalisés une à deux fois par an.

Chiropracteur : Quels sont les bienfaits ?

Le chiropracteur agit sur la colonne vertébrale et les articulations. Dès lors, grâce aux différentes manipulations effectuées, il parvient à soulager efficacement les maux de dos, les douleurs cervicales, ainsi que les maux de tête. Il n’a pas uniquement un rôle de traitement de la douleur, puisqu’il permet également de prévenir les dysfonctionnements et autres douleurs liées au squelette. Les bienfaits de la chiropraxie sont dus à l'utilisation de différentes techniques par le chiropracteur. Toutefois, celui-ci ne doit pas être confondu avec l’ostéopathe.

Quelles sont les différentes techniques utilisées par la chiropraxie ?

Depuis les années 50, les techniques utilisées par la chiropraxie ont énormément évolué. Aujourd’hui, les chiropracteurs ont recours à différentes techniques pour s’adapter aux besoins de leurs patients. Tout d’abord, nous pouvons citer la technique Thompson qui a permis de créer des tables d’ajustement du même nom. Ces tables se composent de pièces mobiles, afin que le chiropracteur puisse personnaliser la table d’ajustement à la morphologie de son patient. Il est par exemple possible de tenir compte de la longueur des jambes. Cette technique, qui a vu le jour en 1955, a ensuite été perfectionnée par le docteur John Minard. En outre, la chiropraxie fait appel aux techniques de kinésiologie appliquée. Inspirée de la médecine chinoise, cette méthode s’intéresse à la posture et à son équilibre. La kinésiologie appliquée fait aussi bien appel à la contraction musculaire, qu’à l’amplitude de mouvement ou encore au patron de marche. D’autres techniques sont également utilisées par le chiropracteur. On pense notamment à la technique Activator qui vise à recourir à des instruments et où les jambes sont les principaux outils d’analyse du praticien. Il y a aussi la technique d’atlas orthogonal qui permet de corriger la colonne vertébrale, et la technique Gonstead qui s’attache à travailler sur la base du corps. Enfin, la technique sacro-occipitale développée le docteur Bertrand De Jarnette adopte une démarche plus globale à travers le rôle des méninges et leurs impacts sur la neurologie et le corps. La chiropraxie est donc une pratique pluri-disciplinaire.

Quelle est la différence entre un ostéopathe et un chiropracteur ?

Bien que dans l’esprit collectif, chiropraxie et ostéopathie soient souvent confondues, il s’agit bien de deux pratiques différentes. En effet, le chiropracteur est le seul thérapeute non médecin autorisé par la loi à pratiquer des manipulations sur les cervicales sans certificat médical et en l’absence de contre-indication. C’est ce qui justifie, entre autres, le fait que le chiropracteur doive suivre un parcours de formation de cinq ans à l’Institut franco-européen de chiropraxie. Cette formation comprend aussi un stage de plus d’un an en clinique. La formation délivrée est la même partout dans le monde. De plus, la chiropraxie se concentre principalement sur la colonne vertébrale, le squelette, les systèmes nerveux et les articulations. De son côté, l'ostéopathe peut avoir suivi des études de médecine ou non. Il a suivi une formation de cinq années dans l’une des écoles agréées, afin d’obtenir le diplôme d’ostéopathe (DO). Par ailleurs, l’ostéopathe s’intéresse plutôt au système viscéral et aux différents liquides que peut contenir le corps. Chiropracteur et ostéopathe n’ont donc pas les mêmes champs d’action, ni les mêmes pouvoirs en termes d’actes pratiqués. Le chiropracteur propose une prise en charge plus globale.

Quand consulter un chiropracteur ?

Le plus souvent, les patients consultent un chiropracteur quand ils souffrent de : - sciatique ; - lumbago ; - maux de dos en général ; - mauvaise posture ; - cervicalgie ; - vertiges ; - problèmes de mâchoire ; - douleur à la hanche ou au genou ; - torticoli ; - tendinite ; - syndrôme du canal carpien ; - etc. Mais il est également possible de consulter un chiropracteur avant de ressentir une douleur. Vous pouvez prendre rendez-vous avec un chiropracteur dès que vous ressentez une gêne ou même pour un simple entretien, afin de prévenir un dysfonctionnement du squelette. En effet, le stress et les problèmes de sommeil peuvent venir perturber votre équilibre. La rencontre régulière d’un chiropracteur peut éviter de nombreuses répercussions physiques. De même, la chiropraxie est indiquée pour les sportifs. Il est possible de consulter un chiropracteur de manière ponctuelle, deux à trois séances, ou de manière plus suivie pour les pathologies les plus lourdes.

Comment se déroule une séance chez un chiropracteur ?

La prise en charge par un chiropracteur se déroule en plusieurs séances. Lors de la première séance chez un chiropracteur, le thérapeute va effectuer un diagnostic. Cette consultation est donc plus longue que pour les prochaines. Un entretien est réalisé, ainsi qu’un examen de votre corps. Le chiropracteur évalue votre posture et réalise des palpations avant de procéder aux premières manipulations. À l’issue de cette séance, il est possible de ressentir une fatigue importante due au phénomène de décompression. Les séances qui suivent durent entre quinze et trente minutes. Elles sont consacrées aux manipulations qui démarrent après un échange sur les effets constatés depuis la dernière consultation.

Comment choisir son chiropracteur ?

Pour bien choisir son chiropracteur, il faut dans un premier lieu vérifier qu’il est bien diplômé de l’Institut franco-européen de chiropraxie. Ensuite, n’hésitez pas à demander conseil autour de vous et à consulter les avis en ligne des autres patients. Vous aurez ainsi un bon aperçu de la réputation du thérapeute. La consultation d’un chiropracteur n’a plus de secrets pour vous. Rôle, pratique, bienfaits, vous savez désormais tout ce dont vous avez besoin sur la chiropraxie. Si vous souffrez de maux de dos ou de tête, n’hésitez pas à consulter les fiches des chiropracteurs proches de chez vous sur notre plateforme.

Aussi sur Liberlo

Restez informés.

Inscrivez-vous pour recevoir les nouveautés, les offres spéciales et bien plus !

S'inscrire

Vous êtes inscrits ! :)