La maladie du siècle, c'est ainsi que l'on qualifie le mal de dos. Nombre d'entre nous en ont déjà souffert. Si c’est votre cas, vous avez peut-être envisagé de voir un chiropracteur. Découvrez l'histoire de la chiropraxie ainsi que ses principales indications, qui vont bien au-delà des maux de dos.

La chiropratique, ou chiropraxie(1), est définie par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) comme un “domaine de la santé qui s’intéresse au diagnostic, au traitement et à la prévention des troubles du système neuro-musculo-squelettique, ainsi qu’aux effets de ces troubles sur l’état de santé général."(2)

Dans cet article, nous allons explorer l'histoire et les principes fondamentaux de la chiropratique, comprendre le rôle de la ou du chiropracteur et découvrir dans quelles situations sa consultation peut être bénéfique. 

Enfin, nous vous donnerons des conseils pour choisir votre praticien.

L’histoire de la chiropraxie

La chiropratique est une approche relativement récente. 
Son origine remonte à 1895, lorsque Daniel David Palmer, un magnétiseur autodidacte, a effectué ce qui est considéré comme le premier ajustement chiropratique. 

Le concierge de l’immeuble dans lequel exerce Palmer en tant que magnétiseur, vient le consulter pour des problèmes de dos et d’audition. En effet, après un traumatisme au dos 17 ans plus tôt, le concierge a perdu l’audition. 

En examinant la colonne vertébrale du concierge, Palmer remarque une vertèbre qui semblait être déplacée. Il exerce alors une pression sur la vertèbre en question, et ressent un léger relâchement. 

Suite à cette intervention, l'audition du concierge s'est améliorée. 
Cette expérience a conduit Palmer à établir une connexion entre la colonne vertébrale, les nerfs et le fonctionnement optimal du corps. 

Il a émis l'hypothèse que si le dos est équilibré, alors le corps tout entier reste en bonne forme. C’est ainsi que la chiropraxie a vu le jour, terme dérivé du grec "kheiros", qui signifie "main”, et "praktikos” pour “professionnel”.

En 1897, Palmer ouvre la première école de chiropratique. Jusqu'en 1902, quinze personnes, dont son fils Bartlett Joshua, ont suivi cet enseignement innovant pour l’époque. 
Son fils a d'ailleurs joué un rôle crucial dans la promotion et le développement de cette nouvelle profession, en développant notamment un système fondamental topographie vertébrale chiropratique

Ce système fait le lien entre chaque partie de la colonne vertébrale et une zone spécifique du corps. Ces zones sont reliées par des nerfs de la colonne vertébrale et leurs branches qui viennent de ce système. Ces nerfs sont responsables de la sensation dans ces "zones". Ce système est toujours en vigueur aujourd'hui, témoignant de sa pertinence et de son efficacité.

Les techniques chiropratiques se sont élargies pour inclure une variété de méthodes de manipulation, d'exercices de réhabilitation et de conseils en matière de mode de vie.

Aujourd'hui, la chiropraxie est reconnue dans de nombreux pays à travers le monde. 

En France, il faudra attendre 2002 et la loi dite “Kouchner”, du nom du ministre de la santé de l’époque, pour que la chiropraxie soit officiellement reconnue. 

En 2021, l’Association Française de Chiropraxie recensait 1 400 praticiennes et praticiens en France. A titre de comparaison, on compte près de 37 000 ostéopathes en France.

La chiropraxie a parcouru un long chemin depuis ses débuts modestes à la fin du 19ème siècle. Elle continue d'évoluer et de s'adapter pour répondre aux besoins d'une population toujours plus consciente de l'importance de prendre soin de soi.

Qu'est-ce qu’une ou un chiropracteur ?

Le rôle de la ou du chiropracteur

Une ou un chiropracteur est un professionnel qui se concentre sur le diagnostic et le traitement des troubles musculo-squelettiques. 

Ces troubles sont un ensemble de conditions qui affectent le système musculo-squelettique, c'est-à-dire les muscles, les os, les articulations, les tendons, les ligaments et les nerfs. 

Ils peuvent entraîner de la douleur, une incapacité ou une diminution de la mobilité ou de la flexibilité, en particulier lorsqu'ils concernent la colonne vertébrale.

Trouvez un chiropracteur qualifié près de chez vous, que vous soyez à la recherche d'un chiropracteur à Paris, Bordeaux, Nantes, Marseille, Strasbourg, ou à la recherche d'un praticien à Lille.

Lors d’une consultation, la ou le chiropracteur passe beaucoup de temps à évaluer la condition physique du patient, en particulier les problèmes de posture et de mouvement.
Elle ou il utilise des techniques de manipulation manuelle pour ajuster la colonne vertébrale, et peuvent également donner des conseils sur l'exercice, la nutrition et le mode de vie pour promouvoir le bien-être du patient en général.

La formation en chiropratique

En France, la formation est dispensée par l'IFEC, Institut Franco-Européen de Chiropraxie, seul établissement en France à proposer un cursus en chiropratique accrédité. 

Cette formation dure cinq ans à temps plein, suivis d’une année de stage clinique. 

Le programme d'études couvre une grande variété de sujets, y compris l'anatomie, la physiologie, la pathologie, la radiologie et les techniques d'ajustement chiropratique.

En France, la chiropraxie est reconnue comme une profession de santé par le code de la santé publique. Les chiropracteurs sont considérés comme des professionnels de première intention, c'est-à-dire qu'ils peuvent recevoir des patients sans ordonnance préalable d'un médecin. Cependant, leur champ d'action est limité au système neuro-musculo-squelettique et ils ne sont pas autorisés à prescrire des médicaments.

L’objectif de la ou du chiropracteur est d'améliorer les fonctions du corps et de réduire la douleur en effectuant des manipulations de la colonne vertébrale. Ce sont des spécialistes de la colonne vertébrale et du système musculo-squelettique.

Dans quelles situations consulter une ou un chiropracteur ?

femme mal de dos

La chiropraxie peut être bénéfique dans une variété de situations. 
En particulier, elle est souvent utilisée pour traiter des problèmes liés au système musculo-squelettique, tels que les douleurs au dos ou au cou, les douleurs articulaires, les troubles de la posture, les maux de tête et migraines et les blessures sportives.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article "quand et pourquoi consulter un chiropracteur".

Qui peut consulter une ou un chiropracteur ?

Les femmes souffrant de règles douloureuses

Dans certaines situations, le syndrome prémenstruel peut provoquer des douleurs dans le bas du dos. Les contractions de l'utérus peuvent obstruer certains vaisseaux sanguins, diminuant ainsi l'oxygénation des muscles, y compris ceux situés dans le dos. 
Cette situation peut donner lieu à des crampes abdominales et à des douleurs dans la région lombaire, qui peuvent être soulagées par la chiropraxie.

Les femmes enceintes

La grossesse est une période de grands changements physiologiques et hormonaux. 
Ces changements peuvent entraîner divers inconforts, notamment des douleurs dorsales, des douleurs pelviennes et des problèmes de posture.
La chiropratique, en ajustant délicatement la colonne vertébrale et le bassin, peut aider à soulager ces maux et à améliorer le bien-être global de la femme enceinte. 

Les femmes en ménopause

La ménopause, qui entraîne une réduction significative de la production d'œstrogènes, est souvent associée à l'apparition ou à l'aggravation des douleurs articulaires, y compris au niveau lombaires. 

Au-delà des symptômes courants tels que les bouffées de chaleur et la fatigue, la ménopause peut également affecter la qualité des os et augmenter le risque d'ostéoporose. Cette pathologie, caractérisée par une perte excessive de calcium osseux, peut rendre les os plus fragiles et entraîner des maux dans le dos dus à des tassements vertébraux.

La chiropraxie peut aider à soulager ces douleurs grâce à des manipulations et des soins ciblés.

Les bébés, enfants et adolescents

Les ajustements chiropratiques doux peuvent être bénéfiques pour les bébés et les enfants. Ils peuvent aider par exemple à traiter les problèmes de coliques, de troubles du sommeil ou encore d'otites. 
Pour les adolescents, la chiropraxie peut aider à gérer les douleurs liées à la croissance rapide, aux problèmes posturaux ou aux blessures sportives. 
Les techniques utilisées pour les enfants sont adaptées à leur âge et à leur développement et sont généralement très douces.

Les seniors

Avec l'âge, les problèmes articulaires et musculo-squelettiques peuvent devenir plus fréquents. La ou le chiropracteur peut aider à gérer ces problèmes, à soulager la douleur et à améliorer la mobilité. La chiropratique peut être particulièrement bénéfique pour gérer l'arthrose, les douleurs dorsales et cervicales, et les problèmes de posture. 

Les soins chiropratiques pour les seniors sont adaptés à leur condition physique et à leurs besoins spécifiques.

Les personnes sportives

Les personnes sportives peuvent bénéficier de la chiropraxie pour prévenir et traiter les blessures, améliorer la performance et la flexibilité, et augmenter la récupération après l'effort. Les problèmes communs tels que les entorses, les tendinites, les douleurs dorsales et les désalignements articulaires peuvent être efficacement gérés par la chiropraxie.

Quelles différences avec une ou un ostéopathe ?

L'ostéopathe, comme la ou le chiropracteur, utilisent des techniques manuelles qui visent à traiter les douleurs et les dysfonctionnements du système musculo-squelettique.

L’ostéopathe a une approche thérapeutique qui prend en compte le corps dans son intégralité, visant à traiter les déséquilibres susceptibles d'affecter la santé globale. 

La formation d’ostéopathe est donc plus généraliste, et dure cinq ans en France, contre six pour la chiropraxie.

Contrairement aux chiropracteurs, les ostéopathes ne sont pas autorisés à prendre des radiographies en France. Bien que l'ostéopathie soit réglementée par le code de la santé publique, elle n'est pas officiellement reconnue comme une profession de santé, à la différence de la chiropraxie.

Pour en savoir plus, vous pouvez lire notre article sur la différence entre ostéopathie et chiropratique.

Comment se passe une consultation de chiropraxie ?

chiropracteur travail en cabinet

Une consultation de chiropraxie est une expérience structurée en plusieurs étapes visant à comprendre, diagnostiquer et traiter les problèmes musculo-squelettiques.

Elle commence par un entretien préliminaire où la ou le praticien interroge son patient sur son état général, ses antécédents médicaux et ses symptômes actuels. 
S'ensuit un examen physique comprenant des tests de flexibilité, de force, de réflexes et de posture, ainsi qu'un examen de la colonne vertébrale et des articulations.

Des radiographies ou d'autres examens d'imagerie peuvent être sollicités pour une meilleure compréhension de la situation lorsque cela est nécessaire. 

Après l'examen, la ou le praticien établit un diagnostic, explique au patient son problème, comment la chiropraxie peut aider, et décrit le plan de traitement.

Puis la ou le chiropracteur commence le traitement, constitué des ajustements chiropratiques nécessaires.
Enfin, des conseils pour maintenir la santé à la maison sont donnés et des rendez-vous de suivi programmés. 

La consultation de chiropraxie est une expérience collaborative où le patient est encouragé à s'impliquer activement dans son processus de guérison.

Combien coûte une séance de chiropratique ?

Le coût d'une séance de chiropratique peut varier en fonction de différents facteurs, y compris la localisation géographique, l'expérience du praticien, et la nature spécifique du traitement.

En moyenne, vous pouvez vous attendre à payer entre 50 et 70 euros par séance en France. 

Il faut savoir que la Sécurité Sociale ne prend pas en charge les séances de chiropratique.

Cependant, de plus en plus de complémentaires santé proposent une prise en charge partielle ou totale des soins chiropratiques. Il est donc recommandé de vérifier directement auprès de votre mutuelle pour connaître le niveau de couverture offert.

Comment choisir votre chiropracteur ?

Choisir une ou un professionnel de santé est une décision importante qui peut avoir un impact sur votre expérience de soin. Voici quelques conseils et considérations pour vous aider dans votre choix.

Vérifiez les qualifications et l'expérience

Assurez-vous que la ou le praticien soit diplômé d'une institution reconnue et qu'il est enregistré auprès de l'Association des Chiropracteurs de France
L'expérience est également essentielle. Une ou un praticien expérimenté peut avoir une meilleure compréhension de diverses situations médicales et un éventail plus large de techniques de traitement.

Considérez la spécialisation

Les chiropracteurs peuvent se spécialiser dans des domaines particuliers, tels que la pédiatrie, la grossesse, le sport ou le vieillissement. Si vous avez des besoins spécifiques, vous pouvez chercher une ou un professionnel qui a une expertise particulière dans ce domaine.

Consultez les avis

Les avis en ligne et le bouche à oreille peuvent vous donner une idée de l'expérience des autres patients. Bien que ces avis soient forcément subjectifs, il peut être intéressant de les consulter avant de fixer votre choix.

Êtes-vous prêt·e à découvrir les bienfaits de la chiropratique ? Sur Liberlo, prenez rendez-vous avec une ou un chiropracteur près de chez vous en quelques clics.

Pour votre sérénité, nos équipes valident les diplômes et les certifications de chaque praticien présent·e sur notre site.

  1. Dans le cadre de cet article, nous utiliserons indifféremment ces 2 termes.

  1. Organisation mondiale de la Santé. (‎2005)‎. Principes directeurs de l’OMS pour la formation de base et la sécurité en chiropraxie.https://iris.who.int/handle/10665/104193