Kevin Berthon et Vincent Gal à Liberlo

Rencontre avec Kevin Berthon et Vincent Gal, les fondateurs de liberlo.com

Kevin Berthon et Vincent Gal ont créé liberlo.com en 2019. Ils se sont rencontrés deux ans plus tôt, chez Apicil - 3ème groupe de protection sociale de France - dans le cadre d’un projet de refonte ambitieux des sites publics de la marque. 

Kevin Berthon est Product Owner. Il a travaillé plusieurs années dans des environnements innovants et dynamiques pour des PME et de grands groupes, c’est un expert en Marketing Digital. Il rêve de se lancer dans une aventure entrepreneuriale ambitieuse qui a du sens et qui a un impact positif sur la société. 

Vincent Gal est passionné d’innovation technologique. Formé à Epitech, il développe et fait grandir les sites web de grands groupes depuis 7 ans. C’est un expert en Développement Web. Il rêve d’entreprendre et de créer une entreprise génératrice d’impact positif sur la société. 

Kevin Berthon et Vincent Gal de Liberlo

Un jour, Kevin a mal au dos et Vincent a mal au genou. Au détour d’une conversation anodine dans les couloirs d’APICIL, ils échangent sur leur parcours de soin. Ils sont d’accord pour dire que la médecine complémentaire joue un rôle crucial dans leur bien-être global mais qu’il est compliqué de jongler entre les médecins du système classique - structurés, digitalisés et facilement remboursés -  et les praticiens de médecine complémentaire - compartimentés,  digitalement isolés et pas toujours remboursés. 

Rapidement, ils réalisent qu’à eux deux, ils pourraient tout à fait construire un espace en ligne où les Français pourraient découvrir, planifier et suivre leurs traitements complémentaires de manière transparente et sécurisée, tout en établissant des connexions avec des praticiens qualifiés. 

L’idée les séduit et les prend de passion. Ils rassemblent autour du projet une petite équipe constituée de professionnels de santé et de praticiens de médecine complémentaire. Ils mettent en place la première version d’une plateforme conviviale qui permet aux utilisateurs de trouver des praticiens autour de chez eux, de planifier des séances et de partager des témoignages inspirants.

Ils poussent chaque jour les possibilités de la plateforme un peu plus loin et se disent que les praticiens de médecine complémentaire méritent d’être pris au sérieux et devraient bénéficier d’un système de gestion de leur activité de la même qualité que les médecins généralistes. 

recherche liberlo

Kevin et Vincent développent un outil de gestion accueillant et performant qui permet aux praticiens de trouver des clients autour de leur cabinet, de gérer leurs rendez-vous et de suivre et prendre soin de leurs clients. 

La dernière étape : créer un lien direct avec une mutuelle pour automatiser et fluidifier les remboursements. Le Groupe APICIL est séduit par ce système révolutionnaire qui permettrait de faciliter la vie des Français, toujours plus nombreux à faire appel aux médecines douces en complément de la médecine classique (86% d’entre eux ont une image positive des médecines douces et les perçoivent comme utiles en complément de la médecine classique). 

Après des mois de travail acharné, Liberlo est lancée officiellement. C’est aujourd’hui une plateforme visitée par plus de 200 000 personnes par an. L’équipe a grandi et ce sont aujourd’hui 20 personnes, à Lyon, qui prennent soin du confort de 320 praticiens et de leurs clients, en France.. 

Kevin et Vincent continuent d’innover chaque jour en introduisant des fonctionnalités nouvelles telles que la Téléconsultation, la Facturation, l’organisation d’événements et la possibilité de générer des QR code personnalisés. Ils développent des partenariats avec les syndicats professionnels, les écoles et les institutions (CEAS, le CIDO, l’idHEO, l’ISRA, la SFS, la SPN, la FFMBE) pour rendre leur service toujours plus accessible. 

Grâce à leur passion, à leur collaboration, Vincent et Kevin ont transformé leur vision en réalité, offrant à 20 000 personnes l'accès à une médecine complémentaire de qualité, et propulsant liberlo.com au rang de leader dans le domaine de la réservation de soins en ligne.

Pourquoi Liberlo ? 

Kevin Berthon : Le liber, c’est le tissu végétal qui se situe entre l’écorce et le cœur de l’arbre. C’est le lieu de circulation de la sève : ce qui donne la force et la vitalité. 

Vincent Gal : “Lo” est une contraction du mot “Local”, parce que nous souhaitons incarner une médecine complémentaire de proximité, qui donne de la vitalité au quotidien.

Quels ont été les premiers défis que vous avez rencontrés et comment les avez-vous surmontés ?

Kevin Berthon : le manque de temps. Au début de l’aventure, nous avions tous les deux gardé nos emplois à plein temps. Faire naître Liberlo, nous a demandé de gérer nos priorités et nos projets avec beaucoup de rigueur. 

Vincent Gal : Nous pratiquons la Sophrologie, le Yoga et la Méditation et cela nous permet d’y voir clair au quotidien et de recharger les batteries. 

Kevin Berthon : Les débuts de liberlo ont été une période passionnante mais parsemée de défis stimulants. Parmi les premiers défis rencontrés, la recherche de financement a été cruciale. La quête de fonds pour concrétiser notre vision a été initialement difficile, mais nous avons adopté une approche proactive. 

Vincent Gal : La mise en œuvre de notre produit sur le marché a également présenté des défis. Nous avons adopté une approche itérative en mettant les praticiens et les bénéficiaires au centre, lançant des versions pilotes pour recueillir des commentaires précieux, puis ajustant notre solution en conséquence. Cette méthode nous a permis de perfectionner notre produit en continu, tout en restant réactifs aux attentes. 

Quelle est la vision à long terme de Liberlo et comment celle-ci a-t-elle évoluée depuis sa création ?

Vincent Gal : Nous souhaitons aider les Français à prendre soin de leur santé. Cela fait maintenant 4 ans que nous sommes en contact quotidiennement avec les acteurs de l’écosystème : syndicats, organismes de formations, mutuelles, praticiens, bénéficiaires… Le chemin est long et difficile et c’est un combat que nous devons mener main dans la main, tous ensemble. 

Kevin Berthon : Nous testons actuellement avec le Groupe APICIL et ACTIL, un système de télétransmission et d’automatisation des remboursements auprès d’un échantillon d’ostéopathes, à Lyon. 

Liberlo est passée de 2 à 20 personnes il y a six mois. Comment avez-vous développé la culture d'entreprise chez Liberlo ?

Vincent Gal : Nous nous sommes posés et nous avons fixé les valeurs qui étaient fondamentales pour nous. En amont de l’accueil de nos nouvelles recrues, nous nous sommes posés la question de savoir comment il était possible de faire exister ces valeurs à travers toutes les étapes de la vie de nos salariés en entreprise : de l’on-boarding à la façon de gérer les difficultés en passant par la façon de célébrer nos succès.

Et quelles sont ces valeurs ? 

Kevin Berthon : L’authenticité, la transparence, l’autonomie, la confiance, le respect. Il y a quelque chose dont nous sommes très fiers : nous sommes entourés d’une vraie belle équipe talentueuse et engagée, sur laquelle on peut compter, même dans les situations difficiles. Nous veillons à leur offrir un cadre de travail bienveillant et serein dans lequel ils peuvent avoir les moyens de porter haut leurs projets et à l’intérieur duquel, ils trouvent l’espace de grandir. 

Quels ont été les défis les plus importants que vous avez rencontrés en tant que fondateurs et comment les avez-vous relevés ?

Vincent Gal : La levée de fonds avec le Groupe APICIL, nous a donné les moyens de nos ambitions. Nous sommes passés d’un monde très opérationnel à un monde où nous avons accès à 20 experts au quotidien qui nous aident à construire, imaginer et bâtir Liberlo. 

Kevin Berthon : L’un des défis majeurs est de constituer une équipe solide et alignée avec la vision de l’entreprise. Le recrutement a demandé du temps et des efforts considérables pour trouver des collaborateurs qui partagent les mêmes valeurs et possèdent les compétences nécessaires. Nous avons mis en place un processus de recrutement rigoureux. 

Vincent Gal : L’autre défi est la gestion du changement. Avec l’évolution rapide du marché et de la technologie, il est crucial d’assurer que l’équipe reste agile et adaptable. Nous favorisons l’innovation et l’apprentissage continu en encourageant les prises de risques mesurées et la créativité.

Kevin Berthon : Par ailleurs, la communication interne est un élément clé. Maintenir une communication transparente, ouverte avec les membres de l’équipe permet de créer un environnement propice à l’échange d’idées et à la résolution collaborative des problèmes.

Quels conseils donneriez-vous aux entrepreneurs qui se lancent dans une aventure similaire ?

Kevin Berthon : “Il faut croire en ses projets.” Avant, je pensais que c’était une phrase bateau qu’on servait un peu comme ça… En développant Liberlo, j’ai réalisé que continuer d’y croire lorsque c’est dur, ce n’est pas évident. Ne pas abandonner au premier échec ou à la première déception demande une grande persévérance.

Et puis, s’ouvrir un maximum d’opportunités, ne pas avoir peur, foncer, faire les choses, être intrépide. 

Vincent Gal : Fais ce que tu maîtrises et avance. Fais ton produit. Définis bien ce que tu veux et ne cherche pas à tout faire. Ne pas chercher à répondre à tous les besoins tout de suite. C’est le meilleur moyen d’accueillir de nouvelles informations, de trouver de nouvelles solutions et d’avancer plus vite.